Florilettres

FloriLettres est une revue littéraire, numérique et mensuelle créée en 2002 par Nathalie Jungerman pour la Fondation La Poste. Consacrée à l'écriture épistolaire, biographique et autobiographique, elle promeut les livres et les manifestations culturelles à travers un choix de correspondances, journaux personnels, essais, carnets, récits ou romans. Chaque édition offre un dossier sur un sujet particulier qui comprend une introduction, un entretien, un portrait et des extraits. Un article critique, des chroniques sur une sélection d'ouvrages ainsi qu'un agenda complètent le numéro.

Nathalie Sarraute, Photo de Jacques Sassier, Éditions Gallimard

Nathalie Sarraute : Portrait. Par Corinne Amar

édition juin-juillet 2021
Portraits d’auteurs
Lorsqu’on cherche à connaître l’auteur de Tropismes au-delà de ses textes, en allant puiser dans ses entretiens ou sa rare correspondance publiée – elle avait fait le choix de s’exposer le moins possible – il arrive qu’on tombe sur ses Lettres d’Amérique** écrites en 1964 et adressées à son mari, Raymond Sarraute, alors qu’elle est happée dans une traversée continentale des USA, ou encore, sur ce recueil d’entretiens avec Simone Benmussa
Lire la suite
Couverture de la Crrespondance des membres du Nouveau roman, Gallimard, collection Blanche

Lettres choisies - Nouveau Roman, Correspondance 1946-1999

édition juin-juillet 2021
Lettres et extraits choisis
Le pseudo nouveau-roman est ici aussi assez en vogue parmi les universitaires : il y a en particulier un groupe de professeurs (des Turcs) qui préparaient, quand je suis arrivé ici, un numéro entier de revue entièrement consacré à vous et à moi !
Lire la suite
Affiche du Marathon des mots, photo de Central Park, ciel bleu

Agenda été 2021

édition juin-juillet 2021
Agenda
La 17e édition du Marathon des mots aura lieu du 22 juin au 4 juillet 2021 à Toulouse, dans sa métropole et en région Occitanie. À cette occasion, le Marathon des mots fera sa pop révolution, s’emparant de la pop culture et des cultures urbaines
Lire la suite
 correspondance d'antoine et consuelo de saint exupery, avec bandeau Sévigné 2021

Édito mai 2021. Par Nathalie Jungerman

Antoine et Consuelo de Saint-Exupéry, Correspondance 1930-1944
Édito
« Les lettres échangées entre Antoine et Consuelo de Saint-Exupéry, de leur rencontre à Buenos Aires en 1930 à la disparition de l’écrivain à l’été 1944, sont traversées par une indistinction continue entre la part vécue et la part rêvée de leurs vies liées. », écrit Alban Cerisier en introduction à la Correspondance du couple légendaire dont il a établi et annoté l’édition. Ces lettres, souvent bouleversantes, parues dans la collection blanche chez Gallimard soixante-dix-sept ans après la disparition en mission de l’écrivain-aviateur et quarante-deux ans après le décès de celle qui fut la Rose du petit prince, témoignent d’une union indéfectible, d'un amour inconditionnel, malgré la défiance, les absences et les périodes de séparation. Elles disent les tourments, les désaccords, les exigences, et combattent l’inquiétude et la désespérance par un imaginaire commun, entretenant jusqu’à la dernière ligne le rêve d’un idéal, d’un amour sublimé. L’édition de cet échange épistolaire est ponctuée de fac-similés d’autographes, de photographies, de croquis d’Antoine de Saint-Exupéry, de dessins et peintures de Consuelo.
Lire la suite
Photo d'Alban Cerisier. © C.Hélie, Gallimard

Entretien avec Alban Cerisier. Propos recueillis par Nathalie Jungerman

édition mai 2021
Entretiens
Alban Cerisier est chartiste de formation. Il obtient le diplôme d'archiviste-paléographe en 1996 suite à une thèse consacrée aux « Clubs de livres dans l'édition française de 1946 à la fin des années 60 ». Il entre aux éditions Gallimard en 1995. Il y est chargé de la conservation et de la mise en valeur des fonds patrimoniaux. Il a établi et présenté l'édition de la Correspondance 1930-1944 d'Antoine et Consuelo de Saint-Exupéry parue le 6 mai 2021 chez Gallimard.
Lire la suite
Couverture du livre de Al Alvarez, Nourrir la bête (une paroi, un grimpeur)

Dernières parutions, édition mai 2021. Par Élisabeth Miso et Corinne Amar

édition mai 2021
Dernières parutions
Pour l’alpiniste Mo Anthoine, repousser ses propres limites, se mettre dans des situations inconfortables, était la seule manière de savoir qui il était vraiment et de quoi il était capable. Pour décrire ce besoin vital, il parlait de « nourrir la bête ». L’écrivain, poète et essayiste Al Alvarez, lui-même grimpeur, a partagé avec lui de grands moments d’évasion et d’amitié
Lire la suite