Florilettres

Agenda septembre - octobre 2020

édition septembre 2020

édition septembre 2020
Agenda

HOMMAGE À BORIS VIAN

De septembre à décembre 2020
Ville-d'Avray (92)

Dans le cadre du Centenaire de la naissance de Boris Vian, la Commune de Ville-d’Avray, ville natale de l’artiste, propose une programmation originale pour fêter l’événement dans différents lieux de la ville en partenariat avec la Cohérie Boris Vian. Quatre événements sont à retenir pour le mois de septembre suivis par deux spectacles au mois de novembre et d’un concert au mois de décembre. La médiathèque a aussi enrichi ses collections d’œuvres sur Boris Vian : livre du centenaire, adaptation en BD de ses romans noirs, édition d’un inédit, d’albums illustrant ses chansons, de livres audio, etc.

Conférence « Boris Vian : du scandale à la postérité », vendredi 18 septembre à 20h30 salle de spectacle du Colombier. Animée par Nicole Bertolt.

Pour plus d'information : le programme complet


FESTIVALS

Affiche des Correspondances de Manoque 2020

Les Correspondances Manosque-La Poste • 22ème édition
Du 23 au 27 septembre 2020

Fondé sur la rencontre et l’échange, le festival se déploie dans trois directions principales :

– Donner la parole aux auteurs à travers des exercices inédits : lectures, lectures croisées, performances, mais aussi rencontres sur les places de la ville.

– Mettre la littérature en correspondance avec d’autres formes artistiques en faisant aussi appel à des comédiens, des musiciens, des plasticiens pour des créations originales...

– Concevoir un vaste parcours d’écriture à travers une centaine « d’écritoires » pour investir la place publique, redécouvrir le plaisir de l’échange et envoyer des milliers de lettres.

Tout au long de l’année, Les Correspondances poursuivent leur engagement en faveur de la présentation et de la transmission de la littérature en tissant des partenariats avec les acteurs culturels du territoire. De ces collaborations naissent de nombreux projets qui se structurent notamment autour de l’animation d’un comité de lecture et d’une résidence d’écrivain.

Quelques dates...

Jeudi 24 septembre 21 h • Lecture par François Morel accompagné au piano et à l’accordéon par Antoine Sahler des Correspondances 1932-1959 de Boris Vian, Fayard. Ouvrage publié avec le soutien de la Fondation La Poste. Grande salle du théâtre Jean-le-Bleu.

Samedi 26 septembre 18 h • Dima Abdallah & Sarah Chiche
Rencontre animée par Maya Michalon > Place Marcel-Pagnol
Dima Abdallah, Mauvaises herbes, Sabine Wespieser, 2020, Prix Envoyé par La Poste 2020.

Dimanche 27 septembre 11 h • « Vivre dans l’Allemagne en guerre » Avant-première du film de Jérôme Prieur, librement inspiré de La Guerre allemande de Nicholas Stargardt. Musique originale de Marc-Olivier Dupin Roche Productions – avec la participation de France Télévisions et le soutien de la Fondation La Poste. France 2020. 1 h 40. Inédit. > Cinéma CGR, esplanade Soubeyran

« Boris Vian 100 ans » Médiathèque d’Herbès, place d’Herbès. Du 23 au 27 septembre. Du mer. au ven. 10 h-18 h 30 ; sam. 9 h-18 h 30 ; dim. 10 h-16 h. Une exposition réalisée par la Cohérie Boris Vian, qui perpétue sa mémoire, pour célébrer le centenaire de sa naissance (1920-2020). Tout Boris Vian est là : l’écrivain, l’auteur-interprète, le trompettiste, le scénariste, l’acteur, le peintre, le critique, l’ingénieur, le prince du jazz de Saint-Germain-des-Prés et de l’anagramme.

Pour écrire en toute liberté avec la Fondation d’entreprise La Poste. Les écritoires se composent d’une centaine d’installations et de lieux insolites invitant à l’écriture et formant un parcours singulier à travers Manosque et sa région. Ouverts à tous, ils offrent papier, stylos, enveloppes.

https://correspondances-manosque.org/

.................

Cafés Littéraires de Montélimar, 22ème édition
Du 1er au 4 octobre 2020

Un festival littéraire dont l’équipe de passionnés s’engage à rendre le livre accessible à tous en proposant au public de rencontrer des auteurs dans les cafés et restaurants, des lieux de lecture inhabituels et conviviaux. Les lieux partenaires privilégient des rencontres et de vrais échanges avec les écrivains.

Rencontres croisées, lectures, spectacles, performances, ateliers, expositions, projections...

Le programme

.................

Rendez-vous de l’histoire de Blois
Centre Européen de Promotion de l’Histoire (C.E.P.H.)

Du 7 au 11 octobre 2020

Affiche des rendez-vous de l'Histoire sur le thème Gouverner, Blois 2020

Thème 2020 « Gouverner »

Chaque année depuis 1998, cette manifestation rassemble autour d’un vaste salon du livre d’histoire, quelque 1000 intervenants, 400 rencontres, débats, conférences ou présentations d’ouvrages, un cycle cinéma, des expositions et des animations en ville.( Plus de 52 000 festivaliers ont pris part à ces « rendez-vous » en 2018, en entrée libre et gratuite).

Lieu de rencontre privilégié où historiens, écrivains, et intellectuels se retrouvent afin de présenter leurs travaux et de confronter leurs points de vue, les Rendez-vous de l’histoire sont une grande manifestation populaire.

Les rencontres 2020 sont en construction : conférences, débats, entretiens, tables rondes, présentations d’ouvrages, lectures... Elles seront animées par des journalistes, des historiens ou des médiateurs du livre.

Projet proposé à la Fondation : «Marie-Antoinette Matériau» avec Jeanne Balibar et Antoine de Baecque, Historien spécialiste du cinéma, professeur à l’ENS Paris.

Lecture de correspondances autour de la figure de Marie-Antoinette, par Jeanne BALIBAR, actrice, réalisatrice et chanteuse, commentées par Antoine DE BAECQUE, professeur à l’École normale supérieure.

Marie-Antoinette, dès son arrivée en France à 14 ans en 1770, suscite un flot ininterrompu de correspondances, souvent les plus contradictoires. S’esquisse ici l’avènement de la célébrité et s’affirme le lien désormais indissoluble entre espace privé, univers public et visions politiques, éléments essentiels d’une nouvelle modernité. Une rencontre explosive à laquelle la comédienne Jeanne Balibar et l’historien Antoine de Baecque mêlent leurs voix.

Samedi 10 octobre 2020 de 11h30 à 13h / Hémicycle de la Halle aux Grains

Pour plus d'informations


PRIX LITTÉRAIRES

Prix « Envoyé par La Poste » • 6ème édition

Le Prix littéraire « Envoyé par La Poste » a été décerné à
DIMA ABDALLAH pour son livre
Mauvaises herbes publié par les Éditions Sabine Wespieser.

Il a été remis au Musée de La Poste, le 8 septembre 2020, par Philippe Wahl, Président Directeur Général du Groupe La Poste et Président de la Fondation d’entreprise La Poste, et par Olivier Poivre d’Arvor, Président du jury.

Le prix « Envoyé par La Poste » qui ouvre chaque année la saison des prix littéraires s’inscrit dans une logique de soutien que la Fondation apporte à la création littéraire depuis plus de 20 ans : partenaire du prix Wepler-Fondation La Poste, du prix Sévigné, du prix Clara, du prix Vendredi et du prix des postiers écrivains.

Entretien avec la lauréate Dima Abdallah dans le numéro 213 de FloriLettres, à paraître en octobre 2020.

https://www.fondationlaposte.org/projet/dima-abadallah-remporte-le-prix-envoye-par-la-poste-2020

................

Prix Vendredi4ème édition
Sélection de dix romans le 7 septembre

Remise du prix le 26 octobre 2020

visuel des titres sélectionnés pour le prix vendredi 2020

Les éditeurs Jeunesse du Syndicat national de l’édition en partenariat avec la Fondation d’Entreprise La Poste organisent, pour la troisième année consécutive, le Prix Vendredi, prix national de littérature ado.

Le lauréat de l’édition 2020 du Prix Vendredi sera dévoilé à l’Hôtel Restaurant Cinq Codet, Paris 7ème, le 26 octobre 2020.

Pour l’édition 2020, le jury est composé de Philippe-Jean Catinchi (Le Monde), Françoise Dargent (Le Figaro), Catherine Fruchon-Toussaint (RFI), Michel Abescat (Télérama), Raphaële Botte (Mon Quotidien ; Lire), Marie Desplechin (journaliste et auteure) et Sophie Van der Linden (auteure et critique littéraire).

L’objectif de ce Prix, nommé « Prix Vendredi », en référence à Michel Tournier, est de mettre en valeur la richesse et la créativité de la littérature jeunesse française contemporaine.

Sélection des 10 titres en lice pour le prix Vendredi 2020 :

Âge Tendre, Clémentine Beauvais, Sarbacane
Alma, le vent se lève, Timothée de Fombelle, Gallimard Jeunesse
Et le désert disparaîtra, Marie Pavlenko, Flammarion
L’Attrape-Malheur - Entre la meule et les couteaux, Fabrice Hadjadj, La Joie de lire
L’âge des possibles, Marie Chartres, l’Ecole des loisirs
Les derniers des branleurs, Vincent Mondiot, Actes Sud Junior
Sans armure, Cathy Ytak, Talents Hauts
Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont
Tenir debout dans la nuit, Eric Pessan, l’Ecole des loisirs
Touche-moi, Susie Morgenstern, Thierry Magnier

Site du Prix Vendredi

........................

Prix Wepler-Fondation La Poste • 23ème édition
Sélection 2020

visuel de la sélection 2020 du prix Wepler-Fondation La Poste avec les couvertures des livres

La distinction sera remise plus tôt que d’habitude : le 2 novembre 2020, dans la brasserie parisienne à laquelle le prix littéraire doit son nom.

Lise Charles, La Demoiselle à cœur ouvert, P.O.L
Béatrice Commengé, Alger, rue des Bananiers, Verdier
Mireille Gagné, Le Lièvre d’Amérique, La Peuplade
Christian Garcin, Le Bon, La Brute et le Renard, Actes Sud
Marius Jauffret, Le Fumoir, Éditions Anne Carrière
Julia Kerninon, Liv Maria, L’Iconoclaste
Grégory Le Floch, De parcourir le monde et d’y rôder, Christian Bourgois éditeur
Hervé Le Tellier, L’Anomalie, Gallimard
Fiston Mwanza Mujila, La Danse du Vilain, Métailié
Muriel Pic, Affranchissements, Seuil
Jean Rolin, Le Pont de Bezons, P.O.L
Florence Seyvos, Une bête aux aguets, Éditions de l’Olivier

https://www.fondationlaposte.org/projet/selection-2020-du-prix-wepler-fondation-la-poste


CONCOURS

Lancement de la 9ème édition des Petits Champions de la lecture
Le 30 septembre au Musée de La Poste

Visuel du lancement de la 9e édition des Petits champions de la lecture

L’un des objectifs des Petits champions de la lecture est de développer l’autonomie et le plaisir. Les enfants choisissent leurs livres. La liberté qui leur est laissée met l’accent sur le goût personnel du plaisir qu’ils prennent à lire.
Depuis 2012, enseignants, libraires, bibliothécaires, conseillers pédagogiques, élus, tous bénévoles, sont impliqués dans l’organisation du jeu : ils ont permis à des milliers d’enfants de participer.

Pour s’inscrire :

https://www.lespetitschampionsdelalecture.fr/

........................

« Les Correspondances Théâtrales 2020-2021 » ou « Que sont-ils devenus ? » - Concours d’écriture
De septembre 2020 à janvier 2021
La Scala Paris

Affiche des correspondances théâtrales à la Scala, Paris

« Les Correspondances Théâtrales 2020-2021 » ou « Que sont-ils devenus ? » est un concours d’écriture lancé par La Scala Paris. Il réunit l’art de la correspondance à celui du théâtre. Le concours est ouvert à tous les publics autour d’une œuvre représentée à La Scala Paris, cette année, Une Histoire d’amour, d’Alexis Michalik. Il propose deux chemins d’écriture, seul-e ou à deux : 

• une correspondance imaginée entre deux ou trois personnages de la pièce,
• ou une correspondance sur le spectacle lui-même en trois lettres échangées entre un.e spectateur.trice et une tierce personne. 

La première lettre est un compte-rendu du spectacle, la seconde est la réponse de la tierce personne à ce compte-rendu, la troisième est le retour du ou de la spectatrice.

Inscriptions dès la reprise d’Une Histoire d’amour, le 11 septembre 2020  à l’adresse dévolue : correspondancestheatrales@lascala-paris.com

Finale à La Scala Paris lors de « La Semaine des Correspondances théâtrales » qui aura lieu en janvier 2021.
Entre la finale et l’annonce des lauréats, une journée de colloque-atelier autour lieu autour du thème : « Dire l’amour au théâtre ».

https://lascala-paris.com/correspondances-theatrales/


TEXTE ET MUSIQUE

Festival Jacques Brel • 20ème édition
Du 25 septembre au 13 octobre 2020

Théâtre Edwige Feuillère, Vesoul
 

Le Théâtre Edwige Feuillère organise une nouvelle édition du « Festival Jacques Brel de la Chanson Française Francophone » qui se veut un lieu essentiel de découverte de la jeune chanson française.

Le festival est rythmé par
- une programmation de figures éclectiques de la chanson française.
- des concerts gratuits lors des Villages Enchantés. (6 concerts donnés pendant un Week-End, dans des villages Haut-Saônois)
- Le concours, le 10 et 11 octobre, parrainé par Bertrand Belin : il s’agit de découvrir 5 nouveaux talents de la chanson française et de nommer le 1° prix de la Ville de Vesoul, le 2e prix de la Fondation la Poste et le prix du Public. Les 5 lauréats se produiront dans la ville dans des endroits insolites à la rencontre de la population (un concert sera donné à la Poste de Vesoul).
- des ateliers d’écriture avec les jeunes d’un quartier «politique de la ville» avec le lauréat « premier prix » 2019, Lombre. Comme chaque année, le Théâtre accompagne les lauréats du concours, favorise la création artistique et le développement des projets en lien avec les habitants du territoire. Lombre va s’immerger au sein du quartier du Montmarin, pendant le Festival Jacques Brel (3 jours), pour conduire un atelier d’écriture avec un groupe d’habitants : création et écriture de textes, mise en pratique, découverte de l’univers musical de l’artiste et des techniques d’écriture. La création fera l’objet d’une restitution au sein du quartier et/ou du Théâtre Edwige Feuillère avec les habitants, pendant le Festival Jacques Brel
- des ateliers d’écriture dans un centre de rééducation fonctionnelle (Centre de Rééducation de Navenne) avec Clotilde Moulin, lauréate «prix du public» 2019. Le CRF de Navenne est un établissement de soins de suite de réadaptation, ayant pour spécialité la prise en charge de patients atteints d’affections de l’appareil locomoteur et d’affections neurologiques. Les patients sont pendant leur hospitalisation, éloignés de la culture. Un projet a été imaginé en 2020 afin de faire bénéficier les patients et salariés volontaires d’ateliers chants au cours desquels chacun aura la possibilité de s’approprier une chanson, de la réécrire et de l’interpréter.
- la participation de jeunes musiciens d’harmonie de Vesoul au concert de Jack Simard, deuxième prix de la fondation La Poste.

https://www.theatre-edwige-feuillere.fr/festival-j-brel/le-festival-jacques-brel


EXPOSITIONS

Renaud, « Putain d’expo ! »
Du 16 octobre 2020 au 2 mai 2021

Cité de la Musique Philharmonie de Paris / Musée de la musique

Affiche de l'exposition sur le chanteur Renaud

« Une silhouette aux jambes arquées, un foulard rouge, une blondeur timide que vient contredire la puissance des mots, portés par un timbre reconnaissable entre tous : celui qu’on a surnommé « la chetron sauvage » ou encore « le chanteur énervant », colporteur d’enfance et d’humanité grâce à la tendresse acidulée de son Mistral gagnant, reste aujourd’hui l’un des chanteurs français les plus populaires. Son oeuvre, entrée au patrimoine de la chanson, s’ancre dans les remous de son siècle et détient aussi une force intemporelle. »

L’exposition propose un parcours initiatique en forme de paysages, entre imaginaire musical et histoires vécues. Des archives inédites découvrent les racines poétiques et familiales de cet enfant de la porte d’Orléans, amoureux de Paname. Le visiteur foule les trottoirs où l’adolescent fit ses premiers pas de chanteur de rue puis le suit sur la scène des cafés-concerts. Héritier d’Aristide Bruant et de la chanson réaliste, adolescent émouvant de mai 1968, Renaud le baladin Gavroche s’invente et dépasse l’héritage pour devenir artiste et donner naissance au mythique Hexagone.

Le parcours s’adresse à toutes les générations et présentera de nombreuses archives inédites, notamment autour de l’écriture et du langage : des manuscrits de chansons, des lettres, des textes ou encore des extraits vidéo sur l’invention du langage de Renaud.

Commissaires : Johanna Copans et David Séchan
https://philharmoniedeparis.fr/fr/renaud-putain-expo


FILM DOCUMENTAIRE

« Vivre dans l’Allemagne en guerre »
Documentaire de Jérôme Prieur
/ Roche Productions
6 octobre 2020 (projection privée)
Cinéma Publicis Champs Elysées

Vivre dans l’Allemagne en guerre est un film documentaire de 2 x 52 minutes réalisé par Jérôme Prieur pour France 5. Ce film propose un prolongement au puissant documentaire «Ma Vie dans l’Allemagne d’Hitler», diffusé en janvier 2019 sur Arte. Cette chronique intime racontait l’emprise croissante de l’idéologie nationale-socialiste sur la population allemande durant les premières années du régime nazi. Entamée à l’orée des années 1930, elle se clôturait sur les pogroms de la Nuit de Cristal en 1938.
Restait à raconter comment cette même société a ensuite vécu les années de la Seconde Guerre mondiale, durant lesquelles le régime nazi poussa jusqu’à l’extrême sa logique mortifère. Les témoignages d’Harvard s’arrêtant en 1938, nous cherchions une autre source susceptible de nous immerger dans la psyché du peuple allemand en guerre. C’est alors que nous avons découvert « La Guerre allemande : Portrait d’un peuple en guerre 1939-1945 », l’ouvrage de l’historien britannique Nicholas Stargardt, chercheur à l’université d’Oxford.
Issu d’un colossal travail de recherche, salué par les meilleurs historiens de la période,  cet ouvrage raconte comment le peuple allemand a vécu au quotidien les six années de la Seconde Guerre mondiale. En exhumant dans les centres d’archives des dizaines de correspondances, journaux intimes et témoignages écrits en plein conflit par des Allemands de tous horizons, civils comme militaires, son auteur révèle l’intimité d’un peuple en guerre et lève un coin de voile sur le fonctionnement du régime nazi.

Avec ce film, Jérôme Prieur tente de mieux comprendre les mécanismes par lesquels le peuple allemand s’est trouvé épouser en masse l’entreprise de destruction nazie. Il construit un récit autour de  personnages à la fois représentatifs et singuliers, que l’on suit du début à la fin du conflit.  Il choisit de privilégier la vision des civils sur celles des soldats : en se concentrant sur l’arrière plutôt que sur le front. À travers un riche corpus de lettres, journaux, témoignages, il révèle la guerre du point de vue des Allemands.


SPECTACLES

« À rendre à M. Morgenstern en cas de demande » / Association Les beaux parleurs
Le 13 octobre 2020 à 20h30
Les Soirées de la Fondation La Poste au Studio Raspail, Paris

« À rendre à M. Morgenstern en cas de demande » est le portrait de Léopold Morgenstern, un réfugié traqué, avant et pendant la Seconde Guerre Mondiale. C’est la description d’un monde où il faut sans cesse prouver qu’on est en règle pour ne pas être exclu, ostracisé, persécuté. Le projet met en lumière le parcours de Léopold, sa lutte permanente, sa persévérance, ses intuitions, sa réactivité, sa capacité à tenir à jour, sans jamais faillir, ses multiples tâches administratives de régularisation que prouve la centaine de courriers et documents retrouvés, et ceux conservés aux Archives départementales du Rhône, de la Haute-Savoie., et aux Archives Fédérales Suisses de Berne.

Résumé de la pièce :

Pierre découvre dans une grande boîte noire en carton bouilli ayant appartenu à son grand-père décédé, imprimeur à Lyon pendant la Seconde Guerre Mondiale, une note apposée sur la couverture d’un dossier : « Documents de M. Morgenstern confiés à M. Louis Moulin en 1941 ou 1942. À rendre à M. Morgenstern en cas de demande ». À rendre... mais à qui ? Comment ? Il s’agit de Léopold Morgenstern, réfugié autrichien qui, après avoir fui son pays en 1939, réside à Lyon jusqu’en 1942. Pierre est fasciné par la quantité impressionnante de documents personnels et administratifs que contient le dossier. Il décide d’entreprendre des recherches plus poussées et fait la connaissance d’Alice. Passionnés par le périple rocambolesque de Léopold et sa famille, Pierre et Alice se lancent comme de véritables détectives dans une enquête de longue haleine, remplie de découvertes surprenantes et incongrues. Ils complètent leurs archives, se rendent sur les lieux fréquentés par Léopold. Leur mission : restituer aux descendants les documents de leur ancêtre. Pierre et Alice prennent peu à peu conscience de la portée de leur entreprise. C’est grâce au parcours émotionnel qu’ils ont vécu au cours de l’enquête qu’ils vont s’interroger sur le sens de leur démarche et sur la mémoire qu’ils en garderont.

Texte et mise en scène : Frédéric Moulin
Dramaturgie : Caroline Garnier
Avec : Sandrine Moindrot et Frédéric Moulin

Spectacle ouvert au public, billetterie
Studio Raspail, 216 Boulevard Raspail, 75014 Paris