Florilettres

Édito mars 2019. Par Nathalie Jungerman

Enki Bilal. Les 20 ans du Printemps des Poètes

Enki Bilal. Les 20 ans du Printemps des Poètes
Édito

« Tes yeux, où rien ne se révèle
De doux ni d’amer,
Sont deux bijoux froids où se mêle
L’or avec le fer. » Charles Baudelaire, Le serpent qui danse (Les Fleurs du mal).

Ce sont ces vers de Baudelaire, parmi d’autres, que Nikopol, l’un des personnages emblématiques d’Enki Bilal, récite à une femme dans un moment d’intimité (Froid Équateur, Casterman). Inspiré par le monde dans lequel il vit, et mêlant à sa réflexion la poésie, Enki Bilal interroge la mémoire, la manipulation mentale, la dictature, l’humain, l’animal et l’avenir de la planète. Il est l’auteur de nombreux albums de bandes dessinées – le dernier en date s’intitule Bug qui comptera quatre tomes dont le deuxième va paraître le 17 avril chez Casterman –, et de scénographies pour le théâtre et la danse. Il a également réalisé trois longs métrages et s’est octroyé, depuis plusieurs années, la liberté du montage cinématographique pour composer ses albums en abandonnant la planche traditionnelle afin de traiter chaque case individuellement comme un tableau à part entière. À la demande de Sophie Nauleau, la directrice artistique du Printemps des Poètes, Enki Bilal a signé l’affiche des 20 ans de l’événement dédié cette année à « La Beauté », succédant à Ernest Pignon-Ernest qui l’avait réalisée en 2018 (sur le thème de « L’Ardeur »). La manifestation nationale s’est déroulée du 9 au 25 mars, offrant quantité de soirées poétiques et musicales, de concerts littéraires, de lectures et d’ateliers d’écriture. Un spectacle, notamment, d’une impressionnante beauté intitulé « Mon royaume pour un cheval » a eu lieu au Centre équestre Zingaro (avec Rachida Brakni, Marina Hands, Clément Hervieu-Léger, Tchéky Karyo et les chevaux). Cette lecture équestre sur des poèmes d’António Ramos Rosa était bien sûr mise en espace par Bartabas. La Fondation La Poste soutient le Printemps des Poètes en imprimant chaque année, depuis 1999, des milliers de cartes postales sur lesquelles sont publiés de courts poèmes en rapport avec la thématique du festival. L’occasion pour nous d’interviewer l’auteur de l’affiche et de consacrer un numéro à son œuvre, à l’art, à la poésie.

Rencontre avec Enki Bilal, dans son atelier constellé de dessins, de gouaches et d’acryliques où l’on peut contempler la peinture originale de l’affiche...


Sites Internet

Enki Bilal - le site
http://bilal.enki.free.fr/

Le Printemps des Poètes
https://www.printempsdespoetes.com/

Éditions casterman
https://www.casterman.com/