Florilettres

Agenda été 2019

édition été 2019

édition été 2019
Agenda

Manifestations soutenues par la Fondation La Poste
 

PRIX LITTÉRAIRES

Sélection du « Prix Envoyé par La Poste » 2019
Ce prix, premier de la rentrée littéraire, sera annoncé
lundi 26 août 2019

Au Marathon des mots à Toulouse, Marie Llobères, Déléguée Générale de la Fondation d’entreprise La Poste, a dévoilé la liste des 6 ouvrages sélectionnés pour la 5ème édition du prix « Envoyé par La Poste » présidé par Olivier Poivre d’Arvor.
Créé en 2015, le prix « Envoyé par La Poste » est ouvert à tout éditeur (à l’exception des éditeurs à compte d’auteur) qui a décidé de publier à la rentrée de septembre un roman ou un récit écrit en langue française. Ce prix récompense un ouvrage découvert par un éditeur, sans autre recommandation que le talent de l’écrivain, et qui a été adressé à son comité de lecture par voie postale. Le lauréat reçoit 2500 euros. Son livre est recommandé auprès du public et auprès des 500 000 postiers actifs et retraités. La Fondation La Poste passe par ailleurs commande de 600 exemplaires de l’ouvrage à l’éditeur.
Imaginé par la Fondation d’entreprise La Poste, le prix 2018 a récompensé Pauline Delabroy-Allard pour son livre Ça raconte Sarah (éditions de Minuit). Véritable succès de librairie, il a été publié à 43 000 exemplaires et traduit en dix langues.

Les membres du jury :

Olivier Poivre d’Arvor, Écrivain, Ambassadeur de France en Tunisie, Président du jury
Pauline Delabroy-Allard, Professeur-documentaliste et écrivaine (lauréate du 4ème Prix « Envoyé par La Poste »)
Dominique Blanchecotte, Présidente de Paris Sciences et Lettres Alumni
Marie-Laure Delorme, Journaliste
Serge Joncour, Écrivain
Marie Llobères, Déléguée générale de la Fondation d’entreprise La Poste
Christophe Ono-dit-Biot, Écrivain, Directeur Adjoint de la rédaction du Point

Les livres sélectionnés en 2019 :

- Adrien Blouët, L’absence de ciel, éd. Noir sur Blanc / Notabilia

- Olivier Dorchamps, Ceux que je suis, éd. Finitude

- Mathilde Forget, À la demande d’un tiers, éd. Grasset

- Victoria Mas, Le Bal des folles, édi. Albin Michel

- Anne Pauly, Avant que j’oublie, éd. Verdier

- Beata Umubyeyi-Mairesse, Tous tes enfants dispersés, éd. Autrement

...........................

Prix des Postiers Écrivains - 5ème édition
 

5ème édition. Faire émerger les talents. C’est le mot d’ordre du Prix des postiers écrivains, voulu par le Président du Groupe et créé par la Fondation d’entreprise La Poste. Ce prix littéraire est ouvert à tout éditeur qui a, au cours des trois dernières années, publié un ouvrage écrit en langue française par un postier.
Les éditeurs peuvent envoyer le livre jusqu’au 15 septembre 2019.

...........................

Bourses Zellidja - Prix d’écriture
25 juin 2019. Ambassade de Roumanie à Paris
La remise des prix et des bourses de voyage par la Fondation Zellidja a eu lieu le 25 juin dernier.

visuel bourse Zellidja

Le Prix d’écriture a été remis à Carmen Lahore pour « Quelques pas sur les chemins de l’écologie, Inde du Sud 2017 » et « Sur les    pistes de la solidarité, Madagascar 2018 ».
La Fondation Zellidja a pour objectif de donner aux jeunes l’opportunité de compléter leur formation scolaire par le développement de leur esprit d’initiative et d’engager leur responsabilité dans le cadre de choix et décisions individuels. Elle attribue des bourses pour permettre à des jeunes d’effectuer un voyage d’étude sur le thème de leur choix. Le candidat boursier s’engage à rédiger le résultat de l’étude, un journal de route et un carnet de compte.
Constatant une convergence entre les valeurs dont elles assurent la promotion, à savoir notamment l’attachement à l’écriture, la Fondation d’entreprise La Poste a décidé de soutenir la Fondation Zellidja et contribue notamment à la dotation du prix d’écriture remis au lauréat du meilleur rapport sélectionné pour ses qualités d’écriture dans le cadre de la cérémonie annuelle de remise des Prix et des Bourses.

Information sur les bourses : http://www.zellidja.com/content/les-bourses-zellidja
Pour candidater : http://www.zellidja.com/conditions

 


FESTIVALS

Festival d’Aix-en-Provence
Du 3 au 22 juillet 2019 - 71ème édition

Actions Passerelles
Depuis plus de 10 ans, les services Passerelles invitent des publics d’une grande diversité dans la vie du Festival, en leur proposant une expérience active de l’opéra. Par sa dynamique, Passerelles est un laboratoire innovant qui s’enrichit année après année des échanges avec ses partenaires et contribue à l’ancrage régional du Festival.
En 2018, les services éducatif et socio-artistique Passerelles ont mené des projets avec près de 5 000 participants, grâce aux liens qu’ils entretiennent avec plus de 200 établissements scolaires, universités, associations et institutions sociales du territoire.
https://festival-aix.com/fr/festival-daix/passerelles/service-socio-artistique
Le 25 juin 2019 : La Conférence des Oiseaux, à l’Hôtel Maynier d’Oppède.

...........................

Festival de la Correspondance - Grignan
Du 2 au 6 juillet 2019  - 24ème édition

affiche du festival de Grignan 2019

La 24ème édition du festival de la correspondance aura pour thème
« Les années 1950 en France »
Le Festival de la Correspondance de Grignan, une manifestation culturelle pour célébrer l’art épistolaire, s’attache aux correspondances de toutes les époques et sous toutes ses formes, des plus traditionnelles aux plus contemporaines. Au croisement de toutes les expressions artistiques, le Festival séduit et fidélise un public large et exigeant. Il rassemble et découvre des artistes interprètes et auteurs en s’ouvrant sur des spectacles et des lectures, du « répertoire » ou inédits. Il invite également des écrivains, universitaires et chercheurs, propose des ateliers d’écriture ou de calligraphie, soutient des artistes plasticiens, édite des correspondances, installe des chambres d’écriture et de lecture, reflet incontestable de l’intérêt pour l’écrit et la lecture.
Le Festival de la Correspondance développe un caractère propre et fait entendre une voix originale dans le genre épistolaire. Lieu de découvertes, d’émotions, de rencontres d’auteurs, d’acteurs, de textes, de plasticiens, mêlant plusieurs générations d’artistes et de spectateurs, il offre, chaque année, une nouvelle programmation sur un thème précis développé au fil des manifestations sans cesse enrichies et diversifiées. Au delà des talents reconnus et consacrés, le Festival contribue à l’émergence de nouveaux talents, écrivains ou comédiens.
Cette aventure culturelle doit sa réussite à l’unique volonté d’un village et tout particulièrement à l’engagement fidèle, et chaque année de plus en plus nombreux, de ses bénévoles... l’âme du festival.
Un public fidèle et passionné prouve si besoin est que la correspondance a plus que jamais sa place dans la vie culturelle, sociale et artistique d’aujourd’hui. L’échange, la découverte, le partage sont l’essence même de ce Festival.
https://www.grignan-festivalcorrespondance.com/

...........................

Rencontres d’été théâtre & lecture en Normandie, 18ème édition
« Héritages », Compagnie P.M.V.V. le grain de sable
Du 10 juillet au 25 août 2019

Affiche Rencontres d'été Normandie

Les 18ème Rencontres d’été théâtre & lecture en Normandie, avec pour thème « Héritages » proposent quatre-vingt-dix rendez-vous dans une cinquantaine de lieux de vingt villes et villages.
Des ateliers d’écriture destinés au jeune public et des lectures de correspondance sont au programme.
Le festival se veut ouvert à tous les genres littéraires : roman, poésie, nouvelle, récit, essai, conte, chanson, scénario, album jeunesse et… correspondance.
La littérature doit beaucoup à la forme épistolaire. C’est pourquoi, à chaque édition du festival, ce genre est exploré avec de nouvelles lectures de correspondances.
Pour cet été, deux ateliers d’écriture animés par la poétesse Laurence Vielle dans des centres de loisirs pour sensibiliser le jeune public à l’écriture épistolaire, et trois lectures de lettres sont prévues :

Ateliers d’écriture jeune public : Les 10, 11 et 12 juillet de 10h à 12h à Caen, bibliothèque La Folie-Couvrechef Les 10, 11 et 12 juillet de 14h à 16h à Dives-sur-Mer, Centre de loisirs Les Tilleuls

Lectures de correspondances : Le 14 août à 18h à Houlgate, Moulin Landry : « Marguerite Yourcenar, la lente fougue flamande » par Marie-Christine Barrault. Adaptation Virginie Berling. Dès le plus jeune âge, Marguerite de Crayencour s’émancipe de ses racines en choisissant un nom de plume. Voici des lettres qui nous parlent de liberté. Personnages de fiction : hommes libres. Exigence dans le travail : œuvre libre. Naissance en Belgique, culture française, écrivaine universelle : femme libre…
Lecture créée dans le cadre du festival de la Correspondance de Grignan en 2018.

Le 16 août à 18h à Dives-sur-Mer, Les Halles : « Alexis de Tocqueville, le voyage en Amérique » : adaptation et lecture, Philippe Müller et Vincent Vernillat, accordéon, Christian Anger et violon, Stéphanie Dubois. En 1831, Tocqueville a 26 ans. Le jeune aristocrate normand, magistrat, embarque pour l’Amérique après avoir obtenu du ministre de l’Intérieur un accord pour une mission d’enquête dans les prisons américaines. Son objectif est en réalité d’étudier les principes égalitaires adoptés par la jeune nation. Les lettres échangées avec ses amis et sa famille pendant son voyage de onze mois relatent sa découverte du fonctionnement de la démocratie. Ce séjour fera de lui un homme politique moderne.

Le 22 août à 18h à Trouville-sur-Mer, Château d’Aguesseau : « Flaubert, les érections de l’âme » par Didier Sandre. Adaptation André Versaille. Ce texte est un « faux authentique » composé à partir de la correspondance de Gustave Flaubert à Louise Collet échangée entre 1851 et 1855 (près de 250 lettres). Une longue lettre, sorte de synthèse emblématique de la correspondance du Flaubert des années Bovary. Somptueux mélange de stoïcisme et de misanthropie, de générosité et de scepticisme, de férocité et de bouffonnerie, cette lettre révèle un Flaubert tonique, truculent en diable, aux antipodes de « l’ermite de Croisset » qui aurait choisi l’art-contre-la-vie.

...........................

L’été des 13 dimanches - Festival littéraire
Association les Amis de l’école des filles, Huelgoat

Du 17 au 18 août 2019

visuel bourse Zellidja

Dans l’ancienne école communale de filles du Huelgoat (29) construite en 1910 et réhabilitée en espace d’art en 2009, l’association des Amis de l’école des filles organise le festival littéraire de L’été des 13 dimanches, parrainé par Mona Ozouf et Alain Rey. Chaque samedi et dimanche de la saison estivale, les rencontres sont un temps d’échange convivial entre un large public diversifié et des personnalités lumineuses (romanciers, scientifiques, entrepreneurs).
En 2019, la thématique générale des Rencontres s’intitule : « Au bord du gouffre ». Elle interroge tout à la fois l’histoire et la géographie, au regard des inquiétudes contemporaines. C’est également un hommage au centenaire de la mort de Victor Segalen, mort à l’aplomb d’un gouffre, dans la forêt du Huelgoat le 21 mai 1919.
À cette occasion, l’association organise, les 17 et 18 août 2019, deux journées thématiques consacrées à des correspondances en temps de guerre, lors d’un forum intitulé : « Correspondances au bord du gouffre ».
Une manière de rappeler l’importance de l’écriture épistolaire comme  lieu de l’intime qui révèle des personnalités exceptionnelles face au désarroi lors des conflits et le lien étroit qui vient combler la distance des séparations forcées par les aléas de l’histoire.

Samedi 17 août
-11h Atelier d’écriture épistolaire animé par Isabelle Ferré
-15h Philippe Le Guillou et Denise Delouche : Correspondance Mathurin Méheut - Yvonne Jean-Haffen
-16h Jean Balcou : Correspondance Armand Robin - Jean Paulhan
-17h Bernard Blistene et Victor Vanhoosten : Correspondance Alain Jouffroy - Roberto Matta

Lectures de lettres par Jacques Gamblin

Dimanche 18 août
-11h Atelier d’écriture épistolaire animé par Isabelle Ferré
-15h Laurence Campa : Correspondance Guillaume Apollinaire - Louise de Coligny
-16h Francois Leperlier : Correspondance Claude Cahun - Suzanne Malherbe
-17h Chloe Chamouton : Correspondance Liane de Pougy - Natalie Barney
-18h Catherine Camus : Correspondance Albert Camus - Maria Casarès

Lectures de lettres par Jacques Gamblin

www.ecoledesfilles.org

 


COLLOQUES

Spectres de Mallarmé
Cerisy-la-Salle
Association des Amis de Pontigny-Cerisy
Du 3 au 10 juillet

Bertrand MARCHAL, Thierry ROGER, Jean-Luc STEINMETZ

visuel-colloque-mallarmé-cerisy

Depuis sa mort, c’est-à-dire depuis sa vie posthume particulièrement polymorphe, Mallarmé ne cesse de nous hanter : revenant, survenant. Plus de cent vingt ans de lectures, de relectures, de réécritures, de recréations, conduisent à réinterroger l’œuvre, comme la relation critique à cette même œuvre. D’un côté, l’investigation philologique a renouvelé en profondeur notre connaissance du texte et du contexte. La publication des Œuvres complètes dans la Bibliothèque de la Pléiade avec ses deux volumes dotés d’un riche appareil critique (1998 et 2003), accompagnée de deux nouvelles enquêtes biographiques (1994 et 1998), en attendant un nouvel état de la correspondance générale destiné à paraître de manière imminente chez Gallimard, offrent un autre point de vue sur le poète. Mallarmé revient aussi à travers un certain nombre de thèses de doctorat marquantes, à travers la continuation, depuis 2013, des cahiers consacrés au poète (Études Stéphane Mallarmé, Classiques Garnier), et à travers une série de nouvelles exégèses, qui montrent en particulier un intérêt significatif des historiens de l’art et des philosophes pour l’auteur de Divagations. Mais d’un autre côté, les travaux plus «archéologiques» ou « généalogiques » posent la question de la réception et des usages de l’œuvre, le passage complexe de « Mallarmé » au « mallarméisme », avec son envers, « l’anti-mallarméisme ». C’est un Mallarmé qui survient, rendu contemporain des avant-gardes en tout genre, inséré dans le grand récit de la « modernité », transformé dans le mouvement à large spectre de sa re-contextualisation. L’histoire de ces réappropriations, entre littérature, arts, et sciences humaines, doit être précisée. Tout cela rend presque indispensable un nouveau colloque à Cerisy, moment précieux d’échanges et de confrontations. Celui dont la poésie et la poétique n’ont cessé de questionner la façon de penser la « fiction » et la société, comme le jeu du langage et du «hasard», demeure un repère pour les temps présents. Universitaires, essayistes, philosophes, écrivains, étudiants et lecteurs de tous genres trouveront là l’occasion de faire le point et de relancer les dés.

COMMUNICATIONS (suivies de débats)
TABLE RONDE (suivie d’un débat)
Le programme : https://cerisy-colloques.fr/mallarme2019/

SOIRÉES :

* Bernard FOURNIER : L’Académie Mallarmé
* « Loisirs de la Poste », lecture par Philippe MÜLLER & Vincent VERNILLAT Compagnie PMVV le grain de sable

* La correspondance de Mallarmé, présentation-débat de la nouvelle édition établie par Bertand MARCHAL (publiée avec le soutien de la Fondation La Poste. Cf. FloriLettres n°201, février 2019 - Entretien avec Bertrand Marchal, Portrait de Stéphane Mallarmé)

http://www.ccic-cerisy.asso.fr

...........................

Colloque Territoires solidaires en commun : controverses à l’heure du translocalisme
Cerisy-la-Salle
Association des Amis de Pontigny-Cerisy
Du 12 au 19 juillet 2019

Élisabetta BUCOLO, Hervé DEFALVARD, Geneviève FONTAINE

Soirées de lectures de poèmes « Territoires de Cerisy et solidarité »

Colloques Cerisy-logo

« Nous sommes entrés dans “ une sorte de nouvel âge des communs, celle de l’enracinement des communs dans la société, de leur extension à des domaines sans cesse élargis de la vie sociale et de leur pérennisation dans le temps ”, telle est l’une des conclusions du premier colloque de Cerisy. Cette rencontre questionnera notamment les manières dont les solidarités locales autour de diverses ressources (santé, logement, énergie, emploi, culture...) s’articulent aujourd’hui à des solidarités jouant à des échelles territoriales plus larges jusque et y compris mondiales.
Comment ces multiples réalités qui se développent dans les territoires, portées par l’économie sociale et solidaire, le mouvement du libre ou les mouvements sociaux, peuvent-elles ne pas se limiter à panser les plaies des crises écologiques, démocratiques et sociales ? À quelles conditions peuvent-elles, à l’inverse, faire système selon de multiples échelles autour d’un socle commun de nouvelles solidarités ? »
Dans le cadre de ce colloque une respiration culturelle a été imaginée autour de poèmes écrits par des agents de la Poste locaux qui traduisent en langage poétique des expériences de solidarité vécues dans leur vie de postière ou de postier. Ce projet est réalisé en partenariat avec La Poste Normandie d’une part, avec Virgine Tahar (maître de conférences à l’université de Marne la Vallée) et Jacques Jouet (membre de l’Oulipo, ouvroir de littérature potentielle) d’autre part.
http://www.ccic-cerisy.asso.fr

 


EXPOSITIONS

« Maximilien Luce & Léo Gausson, pionniers du néo-impressionnisme »
Musée Hôtel Dieu de Mantes-la-Jolie
Jusqu’au 16 août 2019

affiche de l'expo Léo Gausson et Luce

Pour la première fois le musée Gatien-Bonnet de Lagny-sur-Marne et le musée de l’Hôtel Dieu de Mantes-la-Jolie s’associent pour présenter cette exposition itinérante qui aura lieu dans ces deux villes, du 13 mars au 26 avril à Lagny et du 27 mai au 16 août à Mantes.
Replacés dans leur contexte, Léo Gausson et Maximilien Luce comptent parmi les acteurs principaux d’une histoire de l’art en train de se construire. Leur correspondance en est le témoignage et nous plonge dans le vivant de leur relation où surgit l’importance du mouvement néo-impressionniste.

La correspondance est le point d’ancrage de l’exposition.

Réunissant plus de 90 œuvres regroupées en cinq thématiques, cette exposition a pour but d’explorer, de donner à voir et à comprendre l’extraordinaire profusion d’idées autour de la révolution picturale initiée par Seurat.
Un accrochage spécifiquement dédié aux enfants : création d’un parcours de visite adapté avec certaines œuvres à hauteur d’enfant. Un espace complet leur sera dédié au sein de l’exposition (espace pour écouter les lettres avec casque, puzzles, jeux des métiers à partir des métiers représentés dans l’exposition, jeux numériques, sonores, détournement).
https://www.matifat.com/gausson.html
(Cf. FloriLettres n°203, avril 2019 - Entretien avec Céline Cotty, commissaire d’exposition, Portrait croisé de Maximilien Luce et Léo Gausson)

 


Autres manifestations

EXPOSITIONS

« Paris romantique  1815-1848, Les salons littéraires »
Musée de la Vie romantique et le Petit Palais
Du 22 mai au 15 septembre 2019

affiche de l'expo Paris romantique

Le musée de la Vie romantique et le Petit Palais s’associent pour présenter l’exposition « Paris romantique  1815–1848, Les salons littéraires », un véritable panorama culturel de la capitale entre 1815 et 1848.
Au musée de la Vie romantique les visiteurs sont invités à découvrir les salons littéraires de cette période, grâce à la présentation de plus d’une centaine d’œuvres : peintures, sculptures, dessins, costumes et manuscrits.
Durant la première moitié du XIXe siècle, les plus grands noms de la littérature – parmi lesquels Honoré de Balzac, Victor Hugo, Alfred de Musset, Théophile Gautier – se  réunissent  dans des salons en compagnie d’autres artistes pour échanger sur leurs créations. Cette camaraderie, éloignée de l’image habituelle de l’écrivain solitaire, a contribué à l’affirmation du mouvement romantique, fondé sur un dialogue incessant entre la musique, la littérature et les beaux-arts.

Au Petit Palais, « Paris Romantique, 1815–1848 », présente cette fois près de 600 œuvres et plonge le visiteur dans le bouillonnement artistique, culturel et politique de cette période. Grâce à une scénographie immersive, le parcours invite à une promenade dans la capitale à la découverte des quartiers emblématiques de la période : les Tuileries, le Palais-Royal, la Nouvelle-Athènes, Notre-Dame de Paris ou les Grands Boulevards.

Musée de la Vie romantique
Hôtel Scheffer-Renan - 16, rue Chaptal - 75009 Paris
http://museevieromantique.paris.fr/fr

Petit Palais
Avenue Winston-Churchill  - 75008 Paris
http://www.petitpalais.paris.fr/expositions/paris-romantique-1815-1848