Florilettres

Agenda avril-mai 2019

édition avril 2019

édition avril 2019
Agenda

Manifestations soutenues par la Fondation La Poste

SPECTACLES

12 Cordes. Création Opéra Hip Hop (dans le cadre des « projets solidaires »)
Le 3 mai à 20h00
Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Bobigny

Création, en partenariat avec l’Orchestre de Chambre de Paris, d’un spectacle musical mêlant théâtre, danse HIP HOP, musique classique et contemporaine, chant lyrique et performance sportive (boxe)
Au départ de ce projet, l’envie de travailler autour de l’idée du corps à corps, du duel, de la rencontre… où l’Autre devient notre miroir. Ici le combat s’envisage d’abord et avant tout contre soi-même, ses peurs, ses démons.
Pour, in fine, combattre les injustices et se construire une vie meilleure.
À travers la boxe, la danse et l’écriture de textes, il s’agira de chercher dans sa tête, son cœur et ses poings, la forme la plus juste pour dire qui on est à cet Autre qui nous fait face. Lui dire d’où on vient et ce qu’on attend du monde, de cette vie.
D’abord deux par deux, face à face, exprimer et partager nos rêves et nos désirs, nos espoirs et nos quêtes… Puis progressivement, élargir le cercle. Dire aux Autres, à tous les Autres. Au public. Ensemble, parler du monde avec nos corps et nos poings de boxeurs pour mieux faire entendre nos Maux.
À travers cet opéra sur mesure, dessiner et vivre cette utopie le temps du spectacle.
Et puiser dans cette aventure l’envie, la force et l’énergie de se réinventer au monde et à soi. Le travail d’écriture s’appuie sur des textes classiques et contemporains : Bernard-Marie Koltès, Dans la solitude des champs de coton en passant par Cette vieille magie noire de Koffi Kwahulé. Un texte collectif reprenant les mots et réflexions de chaque participant est élaboré.

Les ateliers d’écriture sont menés conjointement par Mohamed Rouabhi, auteur et metteur en scène, et Hervé Sika, chorégraphe. Deux artistes qui collaborent régulièrement ensemble. Les ateliers se sont déroulés de novembre 2018 à janvier 2019, à raison de deux ateliers de 3h par semaine, les lundis et mercredis matin ; en parallèle avec les ateliers de boxe les après-midis de ces mêmes jours. Tout ceci dans les locaux du centre pénitentiaire de Meaux.

Centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin, SPIP 77,
Compagnie MOOD / RV6K, du 1er novembre 2018 au 30 mai 2019

Restitution mai 2019 :

- 1 représentation à la MC de Bobigny le 3 mai à 20h00
- 1 représentation au Centre pénitentiaire de Meaux le 6 mai

Les artistes

Haïs, Ouss, Soso, Nanass, Yakoub, Kamel, Bilel, Bangali : co-auteurs / interprètes
Hervé Sika : chorégraphie / mise en scène
Mohamed Rouabhi : direction des ateliers d’écriture
Stéphane Pardin : entraîneur de boxe
Franck Della Valle : violon et compositions / arrangements
Hélène Lequeux-Duchesne : violon
Claire Parruitte : alto
Kévin Galy : clarinette
Sevan Manoukian : soprano
Dario De Filippo : percussions
Junkaz Lou : DJ
Mawunyo Agbenoo : danseur
Josselin Allaire : création décors et lumières
Matthieu Parmentier : ingénieur son
Marion Leduc : création costumes, visuels et scénographie

Réalisation d’un documentaire de 52 mns par Emmanuel Courcol

Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis Salle Oleg Efremov, MC93
9 boulevard Lénine - 93000 Bobigny

https://www.mc93.com/
http://www.orchestredechambredeparis.com/concert/douze-cordes/


EXPOSITIONS

affiche de l'expo Léo Gausson et Luce

« Maximilien Luce & Léo Gausson, pionniers du néo-impressionnisme »
Du 17 mai au 19 août 2019

Musée Hôtel Dieu de Mantes-la-Jolie

Pour la première fois le musée Gatien-Bonnet de Lagny-sur-Marne et le musée de l’Hôtel Dieu de Mantes la Jolie s’associent pour présenter cette exposition itinérante qui aura lieu dans ces deux villes du 13 mars au 19 août 2019. Replacés dans leur contexte, Léo Gausson et Maximilien Luce comptent parmi les acteurs principaux d’une histoire de l’art en train de se construire. Leur correspondance en est le témoignage et nous plonge dans le vivant de leur relation où surgit l’importance du mouvement néo-impressionniste.

La correspondance est le point d’ancrage de l’exposition.

Réunissant plus de 90 œuvres regroupées en cinq thématiques, cette exposition a pour but d’explorer, de donner à voir et à comprendre l’extraordinaire profusion d’idées autour de la révolution picturale initiée par Seurat.
Un accrochage spécifiquement dédié aux enfants : création d’un parcours de visite adapté avec certaines œuvres à hauteur d’enfant. Un espace complet leur sera dédié au sein de l’exposition (espace pour écouter les lettres avec casque, puzzles, jeux des métiers à partir des métiers représentés dans l’exposition, jeux numériques, sonores, détournement). Le livre d’or est remplacé par une boîte aux lettres. Le courrier sera relevé le jour suivant et affiché à l’entrée de l’exposition.

https://www.matifat.com/gausson.html


COLLOQUES

Portrait de Victor Segalen

Colloque international : Les « traces alternées » de Victor Segalen : une exploration de sa correspondance (1893-1919)
Les 21 et 22 mai 2019

Université de Bretagne occidentale – Faculté Victor Segalen (Brest)

Le 21 mai 2019 marquera le centième anniversaire de la disparition de Victor Segalen, né à Brest le 14 janvier 1878, et mort dans la forêt de Huelgoat le 21 mai 1919. Ce centenaire a été retenu par les membres du Haut Comité des Commémorations nationales (Ministère de la Culture) 2019. La faculté LSH de l’Université de Bretagne occidentale, qui porte son nom, organise tout au long de cette année universitaire une série de manifestations culturelles et scientifiques, et le Centre d’étude des correspondances et journaux intimes, un colloque qui portera sur l’écriture épistolaire de cet homme qui eut, en dépit de sa brève existence, plusieurs vies, puisqu’il fut à la fois médecin, écrivain, archéologue et voyageur dans de lointaines contrées, la Polynésie et la Chine, pays où il effectua plusieurs longs séjours.
Né à Brest, poursuivant ses études à Bordeaux, passant par Paris et Toulon, parcourant la Polynésie puis la Chine, traversant Djibouti, puis une partie de la Russie, Victor Segalen, médecin de la marine devenu écrivain, a laissé une correspondance abondante, monument littéraire de près de 3000 pages publiées en 2 vol., Fayard, 2004.

Le premier objectif du colloque est d’attirer l’attention sur l’importance de cette correspondance ; le deuxième, de définir la place qu’elle occupe dans l’économie générale de l’œuvre de Segalen ; le troisième, d’analyser les différentes tonalités de ces lettres, pour mettre en valeur la polyphonie segalénienne. En effet, l’intense activité épistolaire de l’écrivain s’est déployée sur une période assez brève, et dans un cercle restreint, mais si les correspondants sont restés peu nombreux, les tonalités ont varié, à l’instar des lieux découverts. Enfin, on étudiera aussi les liens entre les lettres et les autres textes de l’auteur, ainsi que les relations du genre épistolaire avec les autres genres constitutifs de l’œuvre de Segalen.


TEXTE ET MUSIQUE

jeremy frerot

Le Centre des Écritures de la Chanson Voix du Sud - Fondation La Poste :
Le 24 mai, les 48èmes Rencontres d’Astaffort

Le Centre des Écritures développe en milieu rural des dispositifs de formation et d’accompagnement au service des projets professionnels avec pour socle les Rencontres d’Astaffort, qui permettent l’émergence collective de projets artistiques.
À côté de sa mission première de formation professionnelle, le Centre des Écritures organise le prix du Centre des Écritures de la chanson Voix du Sud-Fondation La Poste

Le 24 mai, les 48èmes Rencontres d’Astaffort d’Astaffort seront parrainées par Jérémy Frérot qui présentera un spectacle différent de sa tournée actuelle.

http://www.voixdusud.com


PRIX LITTÉRAIRES

Le Prix « Envoyé par la Poste » 2019, 5ème édition
Les éditeurs doivent adresser leur formulaire de candidature
au plus tard le 31 mai 2019

Ce prix littéraire récompense un manuscrit (roman ou récit) adressé par courrier, sans recommandation particulière, à un éditeur qui décèle, avec son comité de lecture, un talent d’écriture et qui décide de le publier pour la rentrée littéraire de septembre. Remise du prix fin août, début septembre.

La participation au Concours est ouverte uniquement aux éditeurs professionnels français, (dont le siège social est situé en France), à l’exception des éditeurs à compte d’auteur, ayant décidé de publier pour la rentrée de septembre 2019 un roman ou un récit écrit en langue française (ci-après dénommés « les Ouvrages »). Seuls les ouvrages reçus par les éditeurs par voie postale pourront être sélectionnés dans le cadre du Prix Envoyé par La Poste. La Fondation d’entreprise La Poste se réserve le droit de demander tout justificatif prouvant que les ouvrages ont été envoyés par La Poste.

Les éditeurs doivent adresser au plus tard le 31 mai 2019 (le cachet de La Poste faisant foi) leur formulaire de candidature et un exemplaire de l’ouvrage (ou des épreuves ou du tapuscrit) par voie postale à l’adresse suivante :

Fondation d’entreprise La Poste – Prix Envoyé par La Poste
9 rue du Colonel Pierre Avia – Case Postale A503
75757 Paris Cedex 15