Florilettres

FloriLettres est une revue littéraire, numérique et mensuelle créée en 2002 par Nathalie Jungerman pour la Fondation La Poste. Consacrée à l'écriture épistolaire, biographique et autobiographique, elle promeut les livres et les manifestations culturelles à travers un choix de correspondances, journaux personnels, essais, carnets, récits ou romans. Chaque édition offre un dossier sur un sujet particulier qui comprend une introduction, un entretien, un portrait et des extraits. Un article critique, des chroniques sur une sélection d'ouvrages ainsi qu'un agenda complètent le numéro.

Affiche du prix Wepler 2021

Agenda octobre - novembre 2021

édition octobre 2021
Agenda
Chaque année depuis 24 ans, le prix Wepler-Fondation La Poste récompense une œuvre littéraire contemporaine inclassable, et salue l’audace et la singularité d’un second titre par l’attribution d’une mention spéciale. L’annonce du lauréat ou de la lauréate aura lieu lundi 8 novembre.
Lire la suite
Couverture du livre Manuscrits d'écrivains (fac-similé de manuscrits)

Édito octobre 2021. Par Nathalie Jungerman

Manuscrits d'écrivains
Édito

Les documents autographes – témoignages du processus de création d’une œuvre, objets d’études pour les chercheurs, reliques pour les collectionneurs ou sujets d’exposition – sont à l’honneur dans ce numéro de FloriLettres avec les Manuscrits d’écrivains qui paraissent aux éditions Textuel le 27 octobre, les Lettres à Paul Éluard de Jacqueline Duhême, recueil publié chez Gallimard le 18 novembre prochain, ainsi que l’exposition « Écrire, c’est dessiner » qui se tiendra au Centre Pompidou-Metz à partir du 6 novembre. Des projets soutenus par la Fondation La Poste qui se complètent : de l’écriture manuscrite à l’ouvrage imprimé, de l’intime à l’extime, mais aussi de la juxtaposition de l’écriture et du dessin.

Lire la suite
Couverture du catalogue de l'expo Ecrire c'est dessiner (aquarelle et lettres)

Écrire, c’est dessiner • Exposition Centre Pompidou Metz. Par Gaëlle Obiégly

édition octobre 2021
Articles critiques
Tout part d’une conversation. Quelqu’un exprime son désir de voir des manuscrits originaux exposés comme des tableaux. Les artifices numériques seraient tenus à l’écart. C’est le rêve d’Etel Adnan, poète et artiste. Elle est née en 1925. Elle a grandi au Liban où les langues s’additionnent. Elle a fait sa scolarité en français.
Lire la suite
Manuscrit de Roland Barthes, Fragments d’un discours amoureux

Extraits choisis - « Manuscrits d'écrivains »

édition octobre 2021
Lettres et extraits choisis
Passé le premier aveu, je-t’aime ne veut plus rien dire ; il ne fait que reprendre d’une façon énigmatique tant elle paraît vide l’ancien message (qui peut-être n’est pas passé par ces mots) ; je le répète hors de toute pertinence ; il sort du langage, divague, où ? D’une certaine jouissance sensuelle dans la Société des Extravagants.
Lire la suite
Photo de Thomas Cazentre

Entretien avec Thomas Cazentre. Propos recueillis par Nathalie Jungerman

édition octobre 2021
Entretiens
Thomas Cazentre, ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres modernes et docteur en littérature française, il est conservateur au département des Manuscrits de la BnF, en charge notamment des fonds Victor Hugo et Roland Barthes. Il est l'auteur de « Gide lecteur » (Kimé, 2003) et d'articles sur la littérature et la photographie. Il a fait partie des commissaires de l'exposition « Été 14, les derniers jours de l'ancien monde » (BnF, 2014). Aux éditions de la BnF, il a signé en 2016 deux volumes de la collection L'Œil curieux : « Petite Reine. Fous du vélo et Paris 1900. L'exposition du siècle. »
Lire la suite