Florilettres

Agenda mars-avril 2019

édition mars 2019

édition mars 2019
Agenda

Manifestations soutenues par la Fondation La Poste

FESTIVALS

Le Printemps des Poètes 2019, 21ème édition
Du 9 au 25 mars 2019

Thème « La beauté » par Enki Bilal / Marraine : Rachida Brakni

Partenaire du Printemps des Poètes depuis 1999, la Fondation imprime des marque-pages (avec une citation de Stéphane Mallarmé) et des milliers de cartes poèmes pour célébrer cette grande manifestation poétique, et inviter à l’écriture.

Imaginé à l’initiative de Jack Lang, et créé à Paris du 21 au 28 mars 1999 par Emmanuel Hoog et André Velter, afin de contrer les idées reçues et de rendre manifeste l’extrême vitalité de la Poésie en France, Le Printemps des Poètes est vite devenu une manifestation d’ampleur nationale. Sous l’impulsion d’Alain Borer en 2001, puis de Jean-Pierre Siméon de 2002 à 2017, un Centre National pour la Poésie est venu prolonger les temps forts du Printemps tout au long de l’année. C’est ainsi que la voix des poètes s’est propagée et que de nombreuses actions poétiques se sont déployées sur tout le territoire et jusqu’à l’étranger. En 2018, c’est un troisième souffle, un passage de témoin à Sophie Nauleau, avec « L’Ardeur » pour emblème, Jean-Marc Barr pour parrain et Ernest Pignon Ernest pour artiste associé.

L’édition 2019, dédiée à La Beauté, a célébré avec autant d’énergie et d’inventivité les 20 ans du Printemps des Poètes, du 9 au 25 mars, en compagnie de Rachida Brakni et d’Enki Bilal.

https://www.printempsdespoetes.com/Edition-2019

L’affiche : Enki Bilal


EXPOSITIONS

affiche de l'expo Léo Gausson et Luce-Lagny

« Maximilien Luce & Léo Gausson, pionniers du néo-impressionnisme »
Du 13 mars au 26 avril 2019
Musée Gatien-Bonnet de Lagny-sur-Marne

Pour la première fois le musée Gatien-Bonnet de Lagny-sur-Marne et le musée de l’Hôtel Dieu de Mantes la Jolie s’associent pour présenter cette exposition itinérante qui aura lieu dans ces deux villes du 13 mars au 16 août 2019.
Replacés dans leur contexte, Léo Gausson et Maximilien Luce comptent parmi les acteurs principaux d’une histoire de l’art en train de se construire. Leur correspondance en est le témoignage et nous plonge dans le vivant de leur relation où surgit l’importance du mouvement néo-impressionniste.
La correspondance est le point d’ancrage de l’exposition.
Réunissant plus de 80 œuvres regroupées en cinq thématiques, cette exposition a pour but d’explorer, de donner à voir et à comprendre l’extraordinaire profusion d’idées autour de la révolution picturale initiée par Seurat.
Un accrochage spécifiquement dédié aux enfants : création d’un parcours de visite adapté avec certaines œuvres à hauteur d’enfant. Un espace complet leur sera dédié au sein de l’exposition (espace pour écouter les lettres avec casque,  puzzles, jeux des métiers à partir des métiers représentés dans l’exposition, jeux numériques, sonores, détournement). Le livre d’or est remplacé par une boite aux lettres. Le courrier sera relevé le jour suivant et affiché à l’entrée de l’exposition.

https://www.matifat.com/gausson.html

 

Correspondances de guerre, expo

« Correspondances de guerre »
Du 8 avril au 30 juin 2019

Comité du Monument National du Hartmannswillerkopf

Les moyens de communication utilisés par les soldats et leurs familles pendant la Grande Guerre restent un aspect encore marginalisé de l’histoire du conflit dans sa globalité. Pourtant, ces derniers sont d’une richesse très vaste car la Poste a joué un rôle majeur dans l’acheminement du courrier. Jamais les Français n’ont autant écrit qu’au cours de la Première Guerre mondiale, favorisés notamment par la mise en place d’une franchise postale assurant la gratuité pour le courrier circulant entre les soldats et leurs proches.

Une collection unique
Le projet d’exposition autour des correspondances de soldats à la veille et pendant la Première Guerre mondiale résulte avant tout d’une rencontre. En effet, c’est au mois de novembre 2017, à quelques jours de l’inauguration de l’Historial franco-allemand par les Présidents Emmanuel Macron et Franck-Walter Steinmeier, que M. Fillinger est venu au Hartmannswillerkopf pour partager sa passion pour ces écrits illustrés. Si ces textes sont de remarquables témoins du passé tortueux de l’Alsace, région de l’entre-deux à la confluence de la France et de l’Allemagne, les visuels qui les illustrent proposent une vision spécifique et originale de cette période particulière.

Un sujet original
De manière générale, les supports illustrés, mais aussi les papiers à entête sur lesquels les correspondances ont été rédigées ont souvent été marginalisés par rapport à des supports tels que la carte postale ou la photographie. Le traitement de cette thématique spécifique et originale s’inscrira dans la lignée d’une autre exposition proposée à l’Historial au cours de la saison 2018 et qui évoquera pour sa part ses représentations en relief par le biais de la stéréoscopie. Toutefois, ces témoignages et cette iconographie spécifiques offrent une documentation historique d’une grande richesse. L’exposition en elle-même pourra être enrichie par d’autres éléments tels que, par exemple, des enveloppes brodées allemandes.

Hartmannswillerkopf
68700 Wattwiller
http://www.memorial-hwk.eu/


SPECTACLES

Soirée Fondation La Poste, Lecture de lettres de James Ensor

Les Soirées de la Fondation au Studio Raspail
« Masques et mascarades » : James Ensor à Emma Lambotte
Le 9 avril à 19 heures, Studio Paspail, Paris XIVe.

Reprise du spectacle donné au Festival de la correspondance de Grignan au studio Raspail à Paris ! L’acteur, seul en scène, s’approprie la correspondance d’Ensor pour dévoiler les facettes cachées de la personnalité du peintre et sa relation mystérieuse avec Emma Lambotte.

« Masques et mascarades » : James Ensor à Emma Lambotte
Adaptation libre Agnés Akérib,
Mise en voix et lecture Eric Laugérias,
Voix off d’Emma Lambotte, Lara Suyeux

Studio Raspail, 216 boulevard Raspail, 75014 Paris
Réservation 01 40 05 02 98 ou missives@wanadoo.fr. - Tarif unique 12 €


PRIX LITTÉRAIRES

Le Prix « Envoyé par la Poste » 2019, 5ème édition
Les éditeurs doivent adresser leur formulaire de candidature

au plus tard le 31 mai 2019

Lancement du prix Envoyé par la Poste 2019

Ce prix littéraire récompense un manuscrit (roman ou récit) adressé par courrier, sans recommandation particulière, à un éditeur qui décèle, avec son comité de lecture, un talent d’écriture et qui décide de le publier pour la rentrée littéraire de septembre. Remise du prix fin août, début septembre.
La participation au Concours est ouverte uniquement aux éditeurs professionnels français, (dont le siège social est situé en France), à l’exception des éditeurs à compte d’auteur, ayant décidé de publier pour la rentrée de septembre 2019 un roman ou un récit écrit en langue française (ci-après dénommés « les Ouvrages »). Seuls les ouvrages reçus par les éditeurs par voie postale pourront être sélectionnés dans le cadre du Prix Envoyé par La Poste. La Fondation d’entreprise La Poste se réserve le droit de demander tout justificatif prouvant que les ouvrages ont été envoyés par La Poste.

Les éditeurs doivent adresser au plus tard le 31 mai 2019 (le cachet de La Poste faisant foi) leur formulaire de candidature disponible (cf.lien ci-dessous) et un exemplaire de l’ouvrage (ou des épreuves ou du tapuscrit) par voie postale à l’adresse suivante :
Fondation d’entreprise La Poste – Prix Envoyé par La Poste
9 rue du Colonel Pierre Avia – Case Postale A503
75757 Paris Cedex 15