Florilettres

Agenda décembre 2020 -janvier 2021

édition décembre 2020

édition décembre 2020
Agenda

PRIX LITTÉRAIRES

Prix Sévigné 2020
Attribué le 8 décembre 2020

Couverture du livre de la Correspondance entre Louise de Vilmorin et Jean Hugo

Le prix Sévigné 2020 a été attribué le 8 Décembre à Olivier MUTH, pour l’appareil critique de Louise de VILMORIN - Jean HUGO. Correspondance croisée 1935-1954, Éditions Honoré Champion.

Partenaire du Festival de la Correspondance de Grignan, initié par son maire, Bruno Durieux, soutenu par la Fondation d’Entreprise La Poste, accompagné par la Maison Hermès, le Prix Sévigné sera remis officiellement en 2021 à une date ultérieure, dès que les conditions sanitaires le permettront. Le Jury – composé de Jean BONNA Président d’honneur, Membre correspondant de l’Institut de France • Claude ARNAUD • Jean-Pierre de BEAUMARCHAIS • Manuel CARCASSONNE • Jean-Paul CLEMENT, Membre correspondant de l’Institut de France • Charles DANTZIG • Anne de LACRETELLE, Présidente Fondatrice • Marc LAMBRON de l’Académie française • Diane de MARGERIE • Gilbert MOREAU • Christophe ONO-DIT-BIOT • Daniel RONDEAU de l’Académie française – a voté par correspondance et a décerné le Prix, au premier tour de scrutin, par 9 voix à Louise Vilmorin - Jean Hugo.
Philippe SOLLERS, Lettres à Dominique Rolin 1981-2008, Éditions Gallimard a obtenu 3 voix.

LIRE FLORILETTRES N°208 - Louise de Vilmorin et Jean Hugo • Correspondance. Entretien avec Olivier Muth. Novembre 2019.
https://www.fondationlaposte.org/projet/le-prix-sevigne-2020-attribue-olivier-muth

...................................................

Prix Vendredi 2020
Attribué le 1er décembre 2020

Couverture du livre de Vincent Mondiot, Les derniers des branleurs

Le 1er décembre 2020, le  jury du Prix Vendredi a annoncé le lauréat de cette quatrième édition :
Vincent MONDIOT, pour Les Derniers des Branleurs, Éditions Actes Sud junior.
Deux mentions spéciales ont été attribuées à Cathy Ytak pour Sans armure (Éditions Talents Hauts) et Éric Pessan pour Tenir debout dans la nuit (Éditions L’école des loisirs).

Premier prix national de littérature adolescente créé en 2016 pour valoriser le dynamisme et la qualité de création de la littérature jeunesse contemporaine, le Prix Vendredi récompense, chaque année, un ouvrage francophone, destiné aux plus de 13 ans. Il est doté d’un montant de 2.000 euros grâce au soutien de la Fondation d’Entreprise La Poste.

https://www.prixvendredi.fr/

La sélection et les membres du jury

...................................................

Prix des Postiers écrivains
Attribué lors des vœux du Président, janvier 2021

visuel du prix des postiers écrivains 2021

Souhaité par le président du Groupe La Poste pour faire émerger les talents, ce prix littéraire récompense un ouvrage écrit par un postier actif ou retraité, publié depuis moins de 3 ans. Sont exclues les œuvres éditées à compte d’auteur.

Placé sous la présidence d’une personnalité issue du monde des lettres, le jury va sélectionner dix finalistes, choisis sur des critères de créativité, qualité, pertinence et originalité. Une nouvelle date viendra dès lors s’inscrire dans le calendrier littéraire.

Le lauréat du sixième prix des Postiers écrivains sera connu lors des vœux 2021.


DOCUMENTAIRES

Capture d'une image du film Qui veut brûler le père Noël ?

Qui veut brûler le père Noël ? (52’)
Un film d’Axel Clevenot et Julien Boustani

14 décembre : France 3 et toute la période de Noël : chaîne Toute l'Histoire

Le Père Noël est un personnage incontournable de notre culture populaire aux origines méconnues. Figure profane de l’antiquité, il s’est transformé au fil des sièces, façonné par nos croyances, nos idéaux et nos peurs. Il occupe aujourd’hui une place centrale au cœur d’une fête au départ religieuse. Pour autant, il n’a pas toujours été un personnage adulé, une personnalité bienfaitrice. À Dijon, en 1951 une effigie du Père Noël est brûlée en place publique, défrayant la chronique et marquant le rejet de cette figure devenue controversée.

Quelles oppositions cette icône d’une société bourgeoise et consumériste a-t-elle enregistré dans son histoire ? Le Père Noël, en personne, nous raconte sa surprenante histoire devenue mondiale, jalonnée de découvertes, d’incroyables péripéties et d’enjeux idéologiques, sociaux, politiques et religieux.

En partant sur les traces du Père Noël, nous entamons un voyage dans le temps et l’espace, à l’aide d’une riche iconographie, allant jusqu’à questionner nos croyances et nos traditions.

« Le père Noël s’il n’existait pas, il faudrait l’inventer »
Claude Levi Strauss, Anthropologue

Scénario Axel Clevenot, réalisation Axel Clevenot et Julien Boustani
Image Christophe Neuville, Jérôme Huguenin, Benoit Party, Eric Ellena
Création graphique et animation Julien Boustani, montage Benoit Poncelin
Musique Nicolas de Ferran, narration Jean-Christophe Quenon
Design sonore et mixage Mathieu Cochin, Etalonnage Olivier Cohen
Production Eric Ellena, Ian Ayres, Catherine Siméon

Une production French Connection Films – France Télévision
avec la participation de Mediawan Thematics (Toute l’Histoire),
de ICI RDI, du CNC, de la Procirep et de l’ANGOA et de la Fondation La Poste

Le film a été diffusé d’abord sur France 3 le lundi 14 décembre puis sera sur la chaîne Toute l’Histoire durant la période de Noël sur plusieurs jours et à différents horaires. Il y aura de nombreuses rediffusions de 2021 à 2023.

https://www.fondationlaposte.org/projet/qui-veut-bruler-le-pere-noel-film-52


PODCAST

Écrire au futur • 4 épisodes
Depuis le 1er décembre 2020

Visuel des podcasts Écrire au futur

À l'occasion de son 25e anniversaire, la Fondation La Poste présente ÉCRIRE AU FUTUR, un podcast réalisé par Écran Sonore. Ce podcast se divise en 4 épisodes. Chaque épisode est mis en ligne tous les 15 jours, depuis le mardi 1er décembre 2020.

L'écriture en liberté : podcast • épisode 1

Sur les chemins de l'écrit, la citoyenneté • épisode 2

Écrire au futur. Choisir l'écrit comme trace et mémoire subjective de nos vies, individuelles comme collectives : écrire comme point de départ, écrire comme passerelle vers la liberté.  Aussi bien dans les contenus que dans l'usage des supports et les formes utilisées.
Écrire comme un moyen de conserver, d'archiver, de laisser une trace, d'imaginer, de s'échapper... et d’embrasser, sur les chemins de l’écrit, la citoyenneté. Comme une signature, une affirmation physique et lisible de son identité qui peut ouvrir le quotidien à l'extraordinaire, aussi personnelle et unique que celui ou celle qui s'en empare.
Cette série consacrée à l’écriture, initiée par la Fondation La Poste et réalisée par Écran Sonore, donne à entendre, témoignages et réflexions autour de l’écriture d’hier à demain.