Florilettres

FloriLettres est une revue littéraire, numérique et mensuelle créée en 2002 par Nathalie Jungerman pour la Fondation La Poste. Consacrée à l'écriture épistolaire, biographique et autobiographique, elle promeut les livres et les manifestations culturelles à travers un choix de correspondances, journaux personnels, essais, carnets, récits ou romans. Chaque édition offre un dossier sur un sujet particulier qui comprend une introduction, un entretien, un portrait et des extraits. Un article critique, des chroniques sur une sélection d'ouvrages ainsi qu'un agenda complètent le numéro.

Couverture du catalogue de l'expo Ecrire c'est dessiner (aquarelle et lettres)

Écrire, c’est dessiner • Exposition Centre Pompidou Metz. Par Gaëlle Obiégly

édition octobre 2021
Articles critiques
Tout part d’une conversation. Quelqu’un exprime son désir de voir des manuscrits originaux exposés comme des tableaux. Les artifices numériques seraient tenus à l’écart. C’est le rêve d’Etel Adnan, poète et artiste. Elle est née en 1925. Elle a grandi au Liban où les langues s’additionnent. Elle a fait sa scolarité en français.
Lire la suite
Manuscrit de Roland Barthes, Fragments d’un discours amoureux

Extraits choisis - « Manuscrits d'écrivains »

édition octobre 2021
Lettres et extraits choisis
Passé le premier aveu, je-t’aime ne veut plus rien dire ; il ne fait que reprendre d’une façon énigmatique tant elle paraît vide l’ancien message (qui peut-être n’est pas passé par ces mots) ; je le répète hors de toute pertinence ; il sort du langage, divague, où ? D’une certaine jouissance sensuelle dans la Société des Extravagants.
Lire la suite
Photo de Thomas Cazentre

Entretien avec Thomas Cazentre. Propos recueillis par Nathalie Jungerman

édition octobre 2021
Entretiens
Thomas Cazentre, ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres modernes et docteur en littérature française, il est conservateur au département des Manuscrits de la BnF, en charge notamment des fonds Victor Hugo et Roland Barthes. Il est l'auteur de « Gide lecteur » (Kimé, 2003) et d'articles sur la littérature et la photographie. Il a fait partie des commissaires de l'exposition « Été 14, les derniers jours de l'ancien monde » (BnF, 2014). Aux éditions de la BnF, il a signé en 2016 deux volumes de la collection L'Œil curieux : « Petite Reine. Fous du vélo et Paris 1900. L'exposition du siècle. »
Lire la suite
Couverture du livre Furies de Julie Ruocco avec bandeau Prix Encoyé par La Poste et Actes Sud

Édito septembre 2021. Par Nathalie Jungerman

Julie Ruocco, lauréate du prix « Envoyé par la Poste » pour « Furies » (Actes Sud)
Édito

La remise du prix « Envoyé par la Poste » a eu lieu au Centre National du Livre le 2 septembre dernier, en présence des auteurs en lice qui ont lu, chacun, un extrait de leur ouvrage. Le jury, présidé par Olivier Poivre d’Arvor, a récompensé Julie Ruocco, pour son premier roman intitulé Furies, publié aux Éditions Actes Sud. L’écrivaine, qui travaille au Parlement européen, s’est scrupuleusement documentée sur les « Printemps arabes » et en particulier sur la Syrie pendant plusieurs années, avant de se lancer dans la rédaction de cette fiction qui s’empare du politique et « se propose de démêler le fil des événements pour jeter sur notre histoire contemporaine un regard humain et humaniste ».

Lire la suite
Couverture du livre Furies de Julie Ruocco avec bandeau Prix Encoyé par La Poste

Extraits choisis - « Furies » de Julie Ruocco

édition septembre 2021
Lettres et extraits choisis
Bérénice continuait de fixer les lanières pendantes du sac dans la voiture qui la menait à Öncüpinar. Quand le monde s’était dérobé sous ses pieds, dans le bar là-bas, envahie par la panique, elle n’avait pas pu crier. Pourtant, elle aurait voulu appeler son père à l’aide, qu’il revienne pour la sauver une dernière fois. Elle aurait voulu lui jurer qu’elle ne lui poserait plus de questions, qu’elle cesserait de vouloir déterrer le passé.
Lire la suite
Julie Ruocco au CNL le 2 septembre 2021, tenant son roman Furies

Entretien avec Julie Ruocco. Propos recueillis par Nathalie Jungerman

édition septembre 2021
Entretiens
Âgée de vingt-huit ans, Julie Ruocco, ancienne étudiante en lettres et diplômée en relations internationales, travaille au Parlement européen. Passionnée par les cultures numériques, elle a publié un ouvrage de philosophie esthétique : Et si jouer était un art ? Notre subjectivité esthétique à l'épreuve du jeu vidéo (L'Harmattan, 2016). Furies est son premier roman.
Lire la suite